My Profile Photo

Mikael Randy


Architecte Web - Lead developer PHP/Symfony


Au revoir Prestaconcept, bonjour TEA

Certains l’ont lu sur Twitter, d’autres l’ont appris de ma bouche : j’ai déposé ma démission de chez Prestaconcept.
A partir du 26 mars prochain, je vais travailler pour TEA (The Ebook Alternative) dans le domaine du livre numérique.

En quelques mots, mes raisons sont les suivantes :

  • Cela va faire 6 ans en mars prochain que je travaille pour Prestaconcept, au début comme développeur, mais rapidement avec des responsabilités qui n’ont cessées de s’étendre. Au cours de ces années, j’ai travaillé sur de nombreux projets, dans des domaines très hétéroclites (adserving, VOD, ecommerce, extranet, portails, site vitrine, etravel, …) pour des clients eux aussi très différents. Aujourd’hui, j’ai l’impression de commencer à tourner en rond, de ne plus découvrir.
  • Je suis aujourd’hui lassé par les contraintes d’une SSII (respect des coûts et des délais imposés par un client non technicien, de devoir réduire des temps pour “passer le budget”, de marcher sur la tête pour faire plaisir au client, …)
  • J’ai besoin d’un vrai challenge, avec des personnes qui sont au moins aussi passionnées que moi
  • La perspective de travailler pour Eric Daspet, dans un projet extrêmement ambitieux et novateur est plus que stimulant
  • L’organisation de travail désirée : Agilité, appropriation du projet par l’équipe, temps de R&D prévu, poste de travail en libre choix, …

De ces 6 ans passés chez Prestaconcept, je retiens surtout :

  • Des patrons formidables, merci Ludovic Mugnier et Cyrille Gaulard pour votre temps, votre pédagogie, votre vision
  • Une SSII avec un vrai idéal de qualité. Des discussions que je peux avoir avec des employés d’autres SSII lyonnaises, je pense que Prestaconcept reste “haut de gamme” pour une SSII
  • L’apprentissage. Dans le moule SSII, j’ai découvert beaucoup de techniques, dans pas mal de domaines d’activité

Mais maintenant, j’ai l’esprit tourné vers cette nouvelle aventure, et j’ai retrouvé une envie et une motivation que je ne m’étais pas rendu compte avoir perdu.
Certes, je perd une “situation sociale” puisque je quitte un rôle de manager pour un rôle de développeur. Toutefois, je fais parti de ces gens pour qui il est plus important de s’éclater dans son travail, d’être motivé pour aller au travail plutôt que d’avoir une “situation”.

comments powered by Disqus