My Profile Photo

Mikael Randy


Architecte Web - Lead developer PHP/Symfony


La mode du bashing

Depuis de longs mois, voire des années, je me fais souvent la même réflexion en observant les réactions des gens lors des discussions de comptoir : le bashing est tendance.

Il me semble que, par le passé, je voyais plus de débats où on défendait son avis, on mettait en avant les qualités pour justifier ses choix. Mais maintenant, il est plus “hipe” de dénigrer les choix de l’autre, voire l’autre (Argumentum ad hominen).

Récemment, nous avons eu l’exemple des libraires qui affichent leur “choix” de ne pas proposer le livre de V. Trierweiler, alors que la réalité est sûrement tout autre.

La réalité est que ces libraires sont certainement plus intéressés par l’impression de supériorité intellectuelle qu’ils vont donner à leur clientèle que par une profonde conviction éthique.

Hier soir, j’étais témoin d’un énième Apple bashing et j’ai eu cette même impression que la personne cherchait à se donner une image de supériorité en dénigrant les “idiots qui vont jeter un téléphone qui a à peine 1 an et jeter par la fenêtre des centaines de $ parce qu’Apple change le nom du modèle”.

N’avons-nous pas été témoins de la même chose lors de la sortie du Galaxy S3 de Samsung (je n’ai pas suivi la sortie du S4) ou lors de la plus récente sortie du Nexus 5 ?

De même, autant pour Apple que pour Samsung ou Google, cela représente une partie des utilisateurs, qui n’est pas une majorité. Il va y avoir une forte demande du dernier modèle sortie, au moment de sa sortie, mais la majorité des gens qui vont changer n’ont pas le dernier modèle depuis 6 mois.

Je suis concerné par cette dernière affirmation, puisque j’ai acheté un iPhone 4S à sa sortie, et je compte m’acheter le 6 dès qu’il sera sorti, mais je serais donc passé d’un iPhone 3G à un 4S, puis d’un 4S à un 6, soit à chaque fois 2 modèles totalement ignorés.

Bref, pour en revenir au sujet initial, nous faisons tous des choix, c’est ce qui nous construit et qui fait de nous une personne unique au monde. Mais vivons avec nos choix et nos idées, pour nous, nos proches. N’attaquons pas les idées et les choix des autres pour se donner l’impression d’être “mieux” ou “supérieur”.

comments powered by Disqus