My Profile Photo

Mikael Randy


Architecte Web - Lead developer PHP/Symfony


Pensées sur la consommation alimentaire

Depuis quelques temps, je suis assez sensible sur le sujet de la consommation alimentaire dans le monde.

Ce n’est pas nouveau, les occidentaux (= nous) mangent plus qu’à leur faim, nous avons un accès illimité ou presque à la nourriture. Nous nous permettons même de jeter de la nourriture qui est pourtant encore consommable.

Dans le même temps, d’autres populations sont dans des situations qui vont du manque de variété de la nourriture à des famines importantes. Oui, en 2016, dans le monde.

Mais ce qui me fait le plus de mal, c’est de penser à la manière dont on consomme de la nourriture :

  • nous achetons dans des conteneurs fixes, ce qui signifie que nous adaptons notre consommation à la quantité achetée alors que c’est l’inverse qui devrait être fait.
  • nous achetons ce qui nous plait, même si ce n’est pas la saison. Cela implique que ces aliments seront soient importés de loin, avec le coût pour l’écologie que leur transport représente, soit leur culture sera adaptée pour répondre au besoin (exemple des fraises qui poussent “les pieds dans l’eau”)
  • nous avons déséquilibré notre alimentation grâce au lobbying de certaines corporation pour répondre à ce qui nous plait de manger. La quantité de viande que nous mangeons est bien au dessus de ce qu’il faudrait. Nous évitons des légumineux bons pour le corps, mais qui ne plaisent pas à tout les palais.

Cette manière de consommer est tellement “normale” qu’on en arrive à voir des choses effrayante : l’été dernier, je lisais à mes filles un petit livre publicitaire qui se trouvait dans un filet de banane, et ce livret expliquait aux enfants qu’il était normal de ramasser les bananes vertes, et qu’elles deviendraient jaune pendant le transport ! Non, non et non ! Cette manière de faire est un détournement de la nature pour que les bananes arrivent jaunes en Europe, mais aucunement la façon “naturelle” de faire.

Ce matin, je tombais sur cette vidéo expliquant comment est consommmé la viande et ses impacts sur la nature. Et c’est la même chose, pour produire plus, on détourne le fonctionnement naturel, au détriment de la santé.

Et comme cette vidéo le montre bien, l’argument “c’est une tradition” ne tiens pas puisque nous mangeons BEAUCOUP plus de viande qu’avant.

Il existe de nombreuses alternatives pour manger des protéines sans manger de viandes : lentilles, quinoa, boulgour, blé, …

Je pense qu’il est plus que temps de se poser la question de l’impact de notre consommation à tous sur ce grand système.

comments powered by Disqus